Vétérinaire : SantéVet vise 40% du marché international…

Au terme d’un exercice 2022 marqué par d’importantes levées de fonds, le courtier lyonnais SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, s’est fixé pour objectif de passer de 15% à 40% de son chiffre d’affaires à l’international d’ici 2025.

SantéVet poursuit son développement à un rythme soutenu. Après avoir levé 150 millions d’euros début 2022, le courtier lyonnais a réalisé une croissance de 20% sur l’exercice. Avec 300 000 contrats actifs en portefeuille et un volume d’affaires total de 90 millions d’euros (ndlr : somme des primes perçues en tant que courtier), le spécialiste de l’assurance santé animale revendique désormais « plus de la moitié de la part de marché des courtiers et assureurs santé animale en France », a indiqué la société dans un communiqué de presse.

Le courtier, dirigé par Hugues Salord, a notamment bénéficié de la refonte de ses sites internet et de ses applications d’abonnement, ainsi que de la modernisation de ses plateformes de services aux vétérinaires, et indique pour 2023 qu’il vise à « accélérer la croissance organique, entreprendre des croissances externes et accélérer la transformation numérique ».

SantéVet – qui possède également la Bulle Bleue et Jim & Joe – vise à devenir le principal fournisseur de santé animale en Europe. Déjà implanté en Belgique, en Espagne et en Allemagne, « le groupe prépare son arrivée en Italie et aux Pays-Bas et veut conquérir de nouveaux pays comme le Portugal, la Pologne et l’Autriche », peut-on lire ensuite.

Le groupe s’est donc fixé pour objectif de réaliser plus de 40% de ses ventes à l’international d’ici 2025 (contre 15% aujourd’hui).

À Lire  Télétravail : la Maif reporte le retour à la "normalité" in situ